[…] Quelques morceaux de musique ont accompagné ces premières vagues, ces premières heures, que j’ai passées croyez-le ou non avec un sourire aux lèvres.

Je laisse passer les contractions. Yanick reste présente près de moi et pose sa main sur mes lombaires à chaque contraction. C’est tout simple, mais le simple fait de l’avoir à mes côtés, présente avec moi tout au long de l’accouchement, me procure soutien et sécurité. […]

Hanna, maman d’Oxane et Tobias

Hanna